Groupe Sida Jura

Dépistage

vih_sida_depistage vih_sida_depistage (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

 

 

Le dépistage du sida est effectué par un examen sanguin. Un prélèvement capillaire (sur la pointe du doigt) suffit et un premier résultat peut être livré après 20 minutes. Tous tests positifs doivent être confirmés par un examen complémentaire  dans un laboratoire spécialisé !

Explication  (site AIDES) pour malentendants concernant le test  rapide de dépistage

Un test de dépistage est conseillé après chaque prise de risque

Il est conseillé de consulter le plus vite possible (idéalement dans les 4h, mais avant 72 heures)  après un risque avéré, afin de juger la nécessité d'un traitement préventif (PEP)

Un test négatif n'est pas la sûreté d'être indémne d'une infectionh HIV, si la prise de risque est à moins de 3 mois! Le test ne detecte pas les autres maladies sexuellement transmises

 

partageeLogoLoveLife partageeLogoLoveLife (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

► Evaluer la prise de risque par le test de risque de :

Quand faut-il effectuer un test de dépistage ?
 

Un test est utile, voir indispensable après une prise de RISQUE d'infection lors un rapport sexuel non protègé ou lors d'un échange de seringues, spécialement si entre 15 jours à trois mois après la prise de  risque on souffre de :

  • douleur à la gorge
  • mal de tête
  • douleurs musculaires
  • fièvre
  • nodules palpables au cou

Ces symptômes pourraient être dus à une infection débutante HIV ( = virus du sida)

(primo-infection : le test combiné de dépistage  pourra permettre de confirmer une infection VIH !
Si le test est négatif, il devra impérativement être contrôlé après 3 mois et jusqu'à la confirmation du test il faudra utiliser le PRESERVATIF !)


C’est dans les premières semaines que la personne est la plus infectieuse et qu'elle peut facilement contaminer un ou une partenaire !


Voir aussi le site de la coordination romande VIH/sida :

Voir aussi : " FOIRE AUX QUESTIONS " du site de prise de rendez-vous pour le dépistage anonyme du VIH des Hôpitaux Universitaire de Genève

Quel test faut-il effectuer ?

  • Actuellement on effectue le test rapide combiné : détection de l'antigènes p24 et des anticorps avec une réponse après 15 minutes.
  • Après 3 mois de la possible infection (MAIS PAS AVANT!) on peut aussi effectuer un autotest ( qui détecte seulement les anticorps) acheté en pharmacie ou droguerie (voir ci-dessous)
     
  • Tous les tests positifs doivent être confirmés par un test de confirmation Western Blot (test hautement sensible effectué par un laboratoire de référence), étant donné que le test rapide peut donner des résultats faussement positifs
     
  • Un test négatif après 15 jours ou plus tard doit absolument être confirmé par un nouveau test  à 3 mois de la situation à risque !
     
  • Au cas où la primo-infection par le VIH est confirmée par la présence de l’Ag p24, un traitement par trithérapie et un autre médicament modulateur du système immunitaire est conseillé pour une durée de plusieurs années au moins. Actuellement ce traitement initial dans les trois mois depuis l’infection est effectué dans un centre spécialisé

Dans toutes autres situations de prise de risque datant de plus de trois mois il faut effectuer le test de dépistage (usuel ou rapide) soit de façon anonyme (Centre de Santé sexuelle - Planning familial), soit chez son médecin traitant.
Il est primordial que le test rapide soit précédé et suivi par une information détaillée ainsi que par des conseils appropriés.

Autotest VIH

aussi en Suisse

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

Source: Aide Suisse contre le sida

L’autotest du VIH (ou test de dépistage du VIH à domicile ou pour usage personnel) est un test que chacun peut effectuer soi-même. Les autotests vendus en Suisse sont faciles d’emploi et donnent un résultat fiable. 

 

► Important !

Résultat positif = test chez médecin ou centre de dépistage

  • Si le test affiche un résultat positif, il faut impérativement faire un test de confirmation dans un centre de dépistage ou chez un médecin. 

Autotest valable seuleemnt 3 moins après infection!

  • Un autotest du VIH ne détecte une infection par le VIH de manière fiable que si l’infection a eu lieu au moins trois mois avant le test. Quiconque aimerait clarifier un risque qui a eu lieu au cours des trois derniers mois est prié de s’adresser à un centre de dépistage ou à un médecin

Autres informations selon le site aids.ch

  • Quel autotest du VIH faut-il utiliser ?
Ce qui compte, c’est que le test porte le marquage européen CE. Pour l’obtenir, le fabricant doit prouver que le test est fiable et facile d’emploi. 
Où peut-on acheter un autotest du VIH ?
Les autotests portant la certification CE sont en vente dans les pharmacies et les drogueries.
Des autotests du VIH sont également en vente sur Internet. Mais ici, la prudence est de mise car les fournisseurs livrent aussi des tests qui ne sont pas certifiés CE. Il existe par ailleurs des contrefaçons.
L’Aide Suisse contre le Sida recommande par conséquent d’acheter l’autotest dans une pharmacie ou une droguerie.
 
  • Comment fonctionne l’autotest du VIH ?
Tous les autotests du VIH certifiés CE sont des tests sanguins. On se pique à un doigt à l’aide d’une aiguille ultrafine et on prélève ainsi une goutte de sang qui est ensuite analysée dans un récipient joint dans l’emballage.
Est-ce que la piqûre au doigt fait mal ?
Non, éventuellement un tout petit peu. Toutes les notices indiquent où il faut piquer, à savoir sur le côté du doigt. Les nerfs sont moins nombreux à cet endroit-là, ce qui fait que l’on est moins sensible.
 
  • Que détecte l’autotest du VIH ?

Tous les autotests du VIH recherchent des anticorps. Ce sont des protéines que le corps fabrique lorsqu’il est infecté par le VIH. En d’autres termes, le test ne réagit pas directement au VIH, mais à la réponse de l’organisme au VIH. Etant donné que la réponse immunitaire doit d’abord se mettre en route après une contamination, un autotest ne peut exclure une séropositivité avec certitude que trois mois après une situation à risque. 

  • Que ne détecte-t-il pas ?

L’autotest du VIH ne peut détecter qu’une infection par le VIH. Il ne dit rien concernant d’autres infections sexuellement transmissibles comme la gonorrhée ou la syphilis !

  • A quel point le résultat est-il fiable ?

On peut se fier au résultat d’un autotest portant le marquage CE.n cas de résultat positif, il faut se rendre immédiatement dans un centre de conseil. Les adresses des centres de conseil se trouvent sur aids.ch/

  • Est-ce qu’on voit si quelque chose n’a pas fonctionné correctement ?

Oui. Tous les tests ont une bande de contrôle qui montre si un échantillon est valable, comme c’est le cas pour les autotests de grossesse.

  • Que signifie un résultat négatif ?

Un résultat négatif signifie que l’on n’est pas infecté par le VIH.  Exception : si l’on a été infecté au cours des trois derniers mois, il se peut que le test ne montre pas encore une infection.

  • Que signifie un résultat positif ?

Dans ce cas, il faut avoir recours à des soins médicaux rapidement. Ceux-ci sont payés par la caisse-maladie. Le VIH ne peut pas être guéri, mais il peut être traité à l’aide de médicaments de sorte que l’on reste en bonne santé et que l’on conserve une espérance de vie similaire à celle des personnes vivant sans le VIH.

  • Où se débarrasse-t-on de l’autotest ?

L’autotest s’élimine avec les déchets ménagers ordinaires. On remet tout dans l’emballage et on le jette à la poubelle.

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.