Groupe Sida Jura

Définition

partageeLogoLoveLife partageeLogoLoveLife (ouverture dans une nouvelle fenêtre)

Pour en savoir plus voir aussi sous :

Syndrome de l'Immuno-Déficience Acquise

,Plus connu sous son acronyme SIDA ou sida (en anglais : AIDS, acronyme de Acquired Immune Deficiency Syndrome), est le nom d'un ensemble de symptômes consécutifs à la destruction de plusieurs cellules du système immunitaire par un rétrovirus.
Le SIDA est le dernier stade de l'infection par ce virus et finit par la mort de l'organisme infecté due aux suites de maladies opportunistes. (source : wikipédia Sida)
 

Evolution naturelle de l’infection VIH

Transmission du virus par un partenaire infecté par le VIH (séropositif), par du sang contaminé, du sperme ou sécrétions vaginales, ou de la mère infectée à son enfant lors de l’accouchement.


Primo-infection :


Souvent après quelques jours, ou plus tard (jusqu'a 90 jours) apparition d'un "état grippal"  (mal de gorge, fièvre, douleurs musculaires, nodules au cou)  : un test de dépistage est fortement recommandé!

Le test de recherche de l'antigènes p24 positif (actuellement combiné avec le test de recherche des anticorp et le test rapide)

Après 3 mois

Présence des anticorps VIH dans le sang (test de dépistage des anticorps anti-VIH positif)

Pendant plusieurs années

La personne ne présente aucun signe de maladie, mais elle est contagieuse.
Pendant cette période, le virus attaque le système immunitaire et ses cellules CD4
commencent à diminuer.
Dès que les cellules CD4 sont très basses (moins de 200), plusieurs infections dites opportunistes peuvent survenir et affecter de façon grave et souvent mortelle différents organes : Cerveau, poumons, viscères.

partageeLogoSida

Voir aussi sous « Evolution » du site AIDS

et le résumé de Planète Santé (Le portail médical romand)

►► voir aussi Virus du sida : stratégie d'un envahisseur (Le monde Science 1.12.14)
 Le virologiste Ali Saïb explique, dans cette vidéo d'Universcience, comment le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) pénètre dans les cellules comme les lymphocytes T ou les macrophages, les infecte et se réplique. Tous ces mécanismes grâce auxquels le VIH réussit son invasion sont autant de cibles pour les traitements