Groupe Sida Jura

Armée: pas de test VIH pour les sanitaires

Groupe Sida genève (fil rouge)

09.12.2013

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

Suite à l'article publié dans "20 minutes":

"Les futurs soldats sanitaires ne devront finalement pas se soumettre à un test VIH obligatoire, selon les déclaration d'Ueli Maurer lundi.

Le président de la Confédération a annoncé lundi cette marche arrière lors de l'heure des questions au Conseil national. Le test permettant de dépister la séropositivité est facultatif pour tous les habitants de Suisse, a dit le chef du Département de la défense.

Le 11 novembre, l'armée avait annoncé que les recrues destinées au service sanitaire devraient désormais passer obligatoirement le test sanguin pour éviter les risques d'infection. Il s'est agi d'une erreur de communication, a affirmé Ueli Maurer pour répondre à une question de Daniel Stolz (PLR/BS).

Entre-temps, le médecin en chef de l'armée, Andreas Stettbacher, a écrit aux médecins cantonaux pour rectifier le tir, selon lui. La nouvelle de l'introduction du test VIH imposé pour certaines recrues avait provoqué une levée de boucliers.

Dépistage de l'hépatite obligatoire

En revanche, Ueli Maurer s'est gardé de préciser à la tribune que les futurs soldats sanitaires devraient bel et bien passer d'office l'examen sanguin pour dépister des maladies virales contagieuses telles l'hépatite B et C. Cette mesure obligatoire sera appliquée vraisemblablement dès le printemps, selon le chef du service médico-militaire Franz Frey.

Voir anciens articles: