Groupe Sida Jura

VIH : Malgré un meilleur accès au traitement, dans les hôpitaux africains, des malades meurent encore du SIDA »

Médecins sans frontières

Harare / Paris, 27 Novembre 2015

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

."Une nouvelle étude réalisée par MSF montre que la moitié des patients atteints du SIDA et hospitalisés à Homa Bay, au Kenya, se trouvent en situation d’échec thérapeutique. Alors que le nombre de patients mis sous traitement antirétroviral doit augmenter dans les années à venir, ces résultats rappellent l’importance d’apporter un soutien - accru et constant - aux patients au cours de leur traitement à vie. Ceci passe, notamment, par une aide à la bonne observance, la détection précoce des échecs de traitement et une amélioration des soins hospitaliers.

Cette étude de Médecins Sans Frontières (MSF) souligne l’importance d’un soutien accru et constant aux personnes séropositives sous traitement antirétroviral (ART), et ce y compris au niveau des hôpitaux.

Parmi 690 patients âgés de 13 ans ou plus admis entre décembre 2014 et mars 2015 à l’hôpital de Homa Bay, dans l’ouest du Kenya, ceux atteints du SIDA représentaient plus d’un tiers des admissions et 55% des décès. Bien qu’ayant été mis sous traitement à un moment de leur vie, la moitié de ces patients se trouvaient en échec thérapeutique et souffraient d’infections opportunistes." (fin citation)

Pour lire l'aerticle et voir la vidéo, cliquer ici