Groupe Sida Jura

Un pas de plus dans la recherche sur le VIH-sida

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

Source: Journalmetro.com (Canada)

 

MONTRÉAL — Le Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) a mis au point une technique de détection des rares cellules qui cachent le VIH et résistent aux traitements antirétroviraux, une étape importante dans la recherche d’une cure pour guérir de l’infection.

L’auteur principal d’une étude sur le sujet, le docteur Daniel Kaufmann, explique qu’il est ainsi possible de trouver le virus dormant chez les patients sous trithérapie et de le «réveiller», pour ensuite l’éliminer

Ces cellules, les «réservoirs du VIH», sont celles dans lesquelles le virus persiste au cours des trithérapies. Les médicaments antirétroviraux réussissent généralement à contrôler la charge virale chez les parents infectés par le VIH, ce qui empêche l’évolution vers le syndrome d’immunodéficience acquise (sida). Mais certains virus restent cachés pendant des années et peuvent se réactiver si les patients cessent leur traitement. (fin citation)

Pour en savoir plus, cliquer ici