Groupe Sida Jura

Traitement comme prévention (Etude Partner))

Seronet Info

avril 2014

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

 

L’étude Partner évalue, dans la vraie vie, le risque de transmission du VIH au sein de couples sérodifférents qui ont fait le choix de ne pas utiliser systématiquement de préservatifs parce que le partenaire séropositif prend un traitement antirétroviral
. Originalité : un tiers de couples gays. Aucune transmission n’a été observée, ce qui est rassurant pour tous les couples qui ont adopté cette méthode préventive

C’est un nouvel élément rassurant pour les couples sérodifférents qui n’utilisent pas systématiquement la capote parce que le partenaire séropositif est traité et a une charge virale indétectable, une méthode baptisée TasP (traitement comme prévention).

Pour lire l'article cliquer ici