Groupe Sida Jura

L'armée fâche les milieux de la prévention contre le sida

L'Assopciation Suisse contre le sida réagit

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)
.

 
L’Association Suisse contre le sida condanne la décision de  l’armée rendre obligatoire  le test HIV ppour les futures recrues sanitaire.. Selon Harry Weizmann, porte-parole de l’Aide suisse contre le sida.  « Le test VIH doit toujours se pratiquer de manière consentie Avec un test rendu obligatoire on craint que la relation de confiance entre le patient et le médecin – et donc envers le test lui-même – soit rompue.
Même les infirmiers n’y sont pas contraints. Ils sont simplement tenus de respecter certaines règles et mesures de protection.
Et dans l’aviation, depuis peu, le dépistage n’est plus exigé pour être pilote. C’était jusqu’ici le seul cas connu d’exclusion liée au refus du test.»

L’organisation de prévention tentera de dissuader l’armée de s’engager dans cette voie «qui sort de l’ordinaire».

Voir l'article du Courrier

► Voir aussi l'interview de Sacha Moore, juriste au Groupe Sida Genève au journal "Tageswoche" (en allmand)