Groupe Sida Jura

Durban 2016 : plus que jamais, le sida est politique

Seronet (août 2016)

. Zoom sur « . » (touche ESC pour fermer)

Source: Seronet

 

 C’est une des spécificités des conférences internationales sur le sida, la dimension politique est pleinement intégrée dans le programme, des plénières aux sessions, mais aussi en marge, autours d’événements activistes et alternatifs en regard des sessions officielles. La conférence de Durban n’a pas fait exception, au contraire même

Annonce marquante de la Conférence : l’épidémie de VIH ne recule pas, au contraire. Pourtant, les outils existent pour y mettre fin. Si l’épidémie ne recule pas, c’est donc en raison des barrières à l’accès à la prévention et aux soins : traitements antirétroviraux dans les pays pauvres, des financements qui plafonnent, des systèmes de santé défaillants et les discriminations et négation des droits. Cette pénalisation des personnes pour ce qu’elles sont, en raison de leur vie, de leur statut sérologique, de leur orientation sexuelle, de leur genre, de leurs pratiques est fruit de lois. La lutte contre le sida est donc plus que jamais une lutte politique, une lutte en direction des institutions nationales et internationales. Une lutte sur les financements, une bataille pour l’accès aux droits, à la santé et un combat contre les discriminations (fin citation)

Pour lire l'article, cliquer ici